Éduquer à l’environnement : l’expérience des Amis de la montagne | Midi-Étudiant | 13 avril 2017

Lila Benzid

Maîtrise en sciences de l’environnement, UQAM
Immersion en nature et identité écologique : une recherche-développement d’un programme d’éducation relative à l’environnement inspiré des Forest Schools

Les Amis de la montagne, organisme à but non lucratif en charge de protéger et mettre en valeur le parc du mont Royal, s’est intéressé au phénomène de « déficit nature » mis en lumière par des recherches récentes comme l’un des problèmes résultant de l’éducation des enfants en « vases clos », particulièrement en milieu urbain. Un tel déficit entraverait leur plein développement.

En s’inspirant de l’approche d’immersion en nature des Forest Schools, l’équipe d’éducateur·trice·s en environnement des Amis de la montagne a souhaité diversifier l’offre éducative en y intégrant un programme d’activités en petit groupe, plus régulier et moins structuré, qui vise à reconnecter les enfants à la nature. En lien avec la prise de conscience écologique et au fondement de l’engagement écocitoyen, il s’agit de stimuler la création de liens affectifs à la nature, des liens d’ordre identitaire.

Cette recherche-développement vise à concevoir et à expérimenter un projet pilote en ce sens, axé sur des avenues pédagogiques créatrices de liens socioécologiques. Nous mettrons en lumière les apports positifs d’un tel programme d’activités en immersion dans la nature.
Accéder à la vidéo

Lidia Guennaoui

Maîtrise en éducation, UQAM
Éducation en nature et rapports d’altérité: une étude de cas critique portant sur Les Amis de la montagne et ses activités pour les usagers adultes du mont Royal, à Montréal

Un nombre croissant de voix – provenant autant des milieux académiques, éducatifs que citoyens – soulève l’importance de proposer des discours et des pratiques environnementales ancrés dans la justice sociale afin de mieux tenir compte, notamment, des dynamiques de classe sociale, de genre et de race en environnement. L’éducation en nature peut aborder ces enjeux à travers une diversité de stratégies éducatives. Dans le contexte social actuel où les discriminations raciales sont de plus en plus dénoncées et documentées, une question se pose : quelle peut être la contribution d’un organisme communautaire d’éducation environnementale à travers ses activités éducatives?

Cette communication présentera les résultats d’une étude de cas. La recherche avait pour but de mieux comprendre les dynamiques des situations éducatives, dans un contexte non formel d’éducation à l’environnement, en donnant la parole à trois groupes d’acteurs en présence : les usagers du mont Royal, les éducateurs de l’organisme Les amis de la montagne, et la montagne elle-même. Les relations que ces acteurs ont tissées entre eux sont analysées en tenant compte du modèle de la situation éducative de Legendre (2005), le SOMA.
Accéder à la vidéo

Les Midis-Étudiants offrent aux étudiant-e-s membres du Centr’ERE un espace de partage, de discussion et de diffusion de leurs recherches. L’activité est accessible à distance pour les étudiant-e-s des différentes universités associées au centre. Les séminaires sont ouverts à toute la communauté universitaire et au grand public.