Le territoire, lieu d’identité et de diversité … en dispute | Séminaire | 23 novembre 2018

Ce séminaire a exploré les notions de territoire et de territorialité à travers les expériences des peuples Moxeño (Bolivie), Innu (Québec) et Wampis, (Pérou), invitant à une réflexion sur les liens de ces peuples à leur territoire dans le contexte des changements complexes actuels.

Il s’est penché également sur les dynamiques externes auxquelles sont soumis ces territoires et les résistances que les peuples autochtones opposent en défense d’une territorialité propre. Les cas Moxeño, Innu et Wampis ont mis en évidence les enjeux que soulève la construction de nouvelles territorialités et les défis d’apprendre à se penser et à exister dans un contexte de tension et de dispute.

Invité.e.s :
Claudia Montano, Doctorat en sciences de l’environnement, UQAM
Andrés Larrea, Maîtrise en sciences de l’environnement, UQAM

Avec la participation de :
Marie Saint-Arnaud, Chercheure associée, Centr’ERE-UQAM
Diana Potes Ferreira, anthropologue, professeure, Universidad Antonio Camacho, Colombia

Animé par :
Jérôme Lafitte, Doctorant en éducation – UQAM, et en géographie – Université Toulouse 2-Jean Jaurès

Introduit par :
Isabel Orellana, Centr’ERE-UQAM

Article d’intérêt de la Revue ERE sur le sujet :

Yves Girault et Angela Barthes (2016). Postures épistémologiques et cadres théoriques des principaux courants de l’éducation aux territoires. Éducation relative à l’environnement [En ligne], Volume 13 – 2. URL : http://journals.openedition.org/ere/755