Droits humains et crise socio-écologique au Chili – Premiers constats d’une mission d’observation | Midi-Événement | 12 février 2020 (Vidéo disponible)

Dans le cadre d’une mission canadienne d’observation des droits humains au Chili, le Centr’ERE a tenu à organiser un midi-événement pour présenter les premiers constats de cette mission d’observation avec la participation de la professeure, Isabel Orellana, membre du comité de direction du Centr’ERE et membre de la mission canadienne d’observation des violations des droits humains au Chili et de Marcos Ancelovici, chaire de recherche du Canada en sociologie des conflits sociaux, UQAM.

L’objectif principal de cette Mission était de documenter les violations des droits humains qui se sont produites depuis la révolte sociale d’octobre 2019, afin de mettre à jour les données recueillies par les cinq missions d’observations précédentes et de faire connaître leur portée et leur ampleur au Canada et au Québec. Une attention particulière a été portée sur les droits collectifs (sociaux : du travail, des femmes, autochtones), les droits environnementaux, la liberté de l’expression et le droits à la communication, dans le contexte du processus constitutionnel en cours au Chili.