Conflits socio-écologiques, extractivisme et transition énergétique : apprentissages, luttes et perspectives | Cycle de séminaires Resistaction-FORJE | Avril à juin 2021

Conflictos socio-ecológicos, extractivismo y transición energética : aprendizajes, luchas y perspectivas | Ciclo de seminarios Resistaction-FORJE | Abril-junio 2021

>Présentation détaillée
>Programme
>Télécharger l’affiche globale [JPG]
>Descargar el afiche global en castellano [JPG] (ver programa completo más abajo) 
>Lancement – Jeudi 22 avril 2021 | Jueves 22 de abril de 2021
>Jeudi 29 avril 2021 | Jueves 29 de abril de 2021
>Jeudi 13 mai 2021
>Vendredi 14 mai 2021
>Vendredi 4 juin 2021 | Viernes 4 de junio de 2021
>Jeudi 10 juin 2021 | Jueves 10 de junio de 2021
>Jeudi 17 juin 2021 | Jueves 17 de junio de 2021

Les conférences seront bientôt accessibles en ligne sur la page YouTube du Centr’ere.

Présentation détaillée

Le Cycle de séminaires Resistaction – FORJE (ver aquí la descripción en castellano) a été organisé à l’Université du Québec à Montréal qui est située en territoire traditionnel de la nation Kanien’kehá:ka, sur l’île de Montréal (Tiohtiá:ke). Il a été organisé dans le respect des liens avec le passé, le présent et l’avenir et les droits territoriaux ancestraux.

Ce cycle de séminaires s’inscrit dans la dynamique des deux recherches collaboratives effectuées au Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté (Centre’ERE) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM): Le projet Resistaction – Dimensions critiques et politiques de l’éducation relative à l’environnement dans la résistance sociale en contexte de conflit associé à l’expansion de l’extractivisme et le projet FORJE –  Formation collaborative pour la Justice Énergétique. Ce cycle de séminaires s’inscrit également dans une mouvance de réflexion critique et d’action sociale engagées et enracinées dans une conscience collective grandissante de la profonde crise socioécologique actuelle (qui apparait comme un effondrement civilisationnel), de ses impacts, de ses risques multidimensionnels ainsi que de ses liens avec le paradigme dominant. 

Cet événement s’est intéressé aux enjeux de pouvoir et de savoir associés à l’expansion de la tendance extractiviste contemporaine ainsi qu’aux vastes mobilisations sociales et aux conflits socioécologiques multipliés par le contexte de boom extractif, actuellement accéléré par la tendance de transition énergétique, qui implique de nouveaux projets d’exploitation des ressources du sous-sol. 

Il portait une attention particulière au moment d’inflexion créé par ces mobilisations sociales de contestation et de résistance, notamment, aux chantiers d’apprentissage collectif qui se bâtissent pour la défense territoriale (de l’eau, des forêts, de la biodiversité, etc.), au croisement des visions, des cosmologies et des expériences, dans une perspective d’écologie de savoirs. Ces mobilisations apparaissent comme un creuset d’un nouveau sens commun émancipateur qui met en évidence, entre autres, les questions de justice environnementale et énergétique, de territoire et territorialité, de droits humains, ancestraux, environnementaux et de droits de la nature, ainsi que de rapport colonial au monde.  

De plus, ce cycle de séminaires se proposait de mettre en évidence les processus de développement d’outils multiples et de stratégies forgés dans le vécu collectif d’action-réflexion contextualisé, par les acteurs et actrices de ces mobilisations sociales, et qui renforcent leur protagonisme grandissant dans l’espace public et leur positionnement sur ces divers enjeux. Il s’agissait aussi d’explorer les perspectives de citoyenneté critique et de construction d’une culture transformatrice qui s’articulent, nourries de ces mouvances – où femmes et peuples autochtones jouent un rôle d’une importance grandissante – ouvrant des nouveaux horizons utopiques, inspirés d’une perspective décolonisatrice et d’un nouveau regard sur les racines de la vie et les dynamiques qui la rendent possible.

Le projet Résistaction s’intéresse aux processus novateurs d’apprentissage au sein des mouvements sociaux de résistance aux projets extractifs, aux processus de formation de l’écocitoyenneté forgés au sein de ces mouvements et aux contributions de ces processus au développement de solutions et d’alternatives socio-écologiques. Il se penche sur les réalités du Québec et du Chili.

Le projet FORJE vise à développer une dynamique structurante de formation collaborative entre groupes mobilisés sur la question énergétique dans une perspective de justice environnementale, sociale et cognitive. Ce projet de recherche-action s’inscrit donc dans la perspective de consolider l’action sociale visant à transformer le modèle énergétique actuel.

Programme / Programa


Lancement – Jeudi 22 avril 2021 | Jueves 22 de abril de 2021

Lancement du cycle de séminaires. Conférence d’ouverture. Expansion de l’industrie extractive, conflits et mouvements sociaux de défense de l’eau et des territoires, les cas du Québec et du Chili

Lanzamiento del Ciclo de seminarios Resistaction-Forje. Conferencia de apertura : Expansión de la industria extractiva, conflictos y movimientos sociales en defensa del agua y los territorios: los casos de Quebec y Chile.


INTRODUCTION / INTRODUCCIÓN

Isabel Orellana, UQAM

Laurence Brière, UQAM

CONFÉRENCES D’OUVERTURE 

Une transition post-extractiviste juste et équitable : quelles possibilités ?
Ugo Lapointe, Coalition pour que le Québec ait une meilleure mine, MiningWatch

La transition post-extractiviste et les luttes écoféministes : le cas du Chili
Francisca Fernández Droguett, Mouvement pour l’eau et les territoires – MAT, Chili

Animation / Animación : Maude Prudhomme, Front Commun pour la transition énergétique

Traduction simultanée / Traducción simultánea francés-español : Isabel Orellana, UQAM

Période d’échanges


Jeudi 29 avril 2021 | Jueves 29 de abril de 2021

Séminaire Conflits socio-écologiques et extractivisme – résistances, savoirs et défense des territoires.

Seminario Conflictos socio-ecológicos y extractivismo – resistencia, saberes y defensa de los territorios
Descargar el afiche en castellano [JPG]


INTRODUCTION / INTRODUCCIÓN

Isabel Orellana, UQAM

CONFÉRENCES 

L’accès à l’information environnementale, ce nerf opprimé des luttes citoyennes : perspectives d’Abitibi et d’ailleurs au Québec.
El acceso a la información ambiental, un obstáculo para las luchas ciudadanas: perspectivas desde Abitibi y de otros lugares de Quebec.
Rodrigue Turgeon, Comité citoyen pour la protection de l’Esker et Gazoduq, parlons-en

Diaporama
Descargar el diaporama en castellano [PDF]

Asymétrie des relations et enjeux de régulation et de légitimité dans le secteur minier. Réflexions à partir des expériences au Canada, au Québec et en Afrique.
Asimetría de las relaciones y retos de regulación y de legitimidad en el sector minero. Reflexiones desde algunas experiencias en Canadá, Quebec y África.
Bonnie Campbell, Département de science politique, Université du Québec à Montréal 

Diaporama
Descargar el diaporama en castellano [PDF]

Savoirs politiques pour la résistance contre les projets énergétiques dans la région de La Araucanía, Wallmapu, Chili.
Saberes políticos para la resistencia a proyectos energéticos en la Región de La Araucanía, Wallmapu, Chile.
Ximena Cuadra, Réseau d’action pour les droits environnementaux, RADA, Chili

Diaporama
Descargar el diaporama en castellano [PDF]

Animation / Animación : Gabrielle Roy-Grégoire et Gabriel Poisson, Projet Resistaction

Traduction simultanée / Traducción simultánea francés-español : Isabel Orellana, UQAM

Période d’échanges


Jeudi 13 mai 2021

Séminaire Enjeux de la formation réciproque au sein de la mobilisation citoyenne pour une justice énergétique au Québec.


INTRODUCTION

Présentation et discussion des résultats de l’enquête diagnostique FORJE – FORmation collaboration pour la Justice Énergétique
Laurence Brière et Guillaume Moreau, UQAM

PANEL 

Carole Dupuis, Mouvement écocitoyen UNE planète

Maude Prud’homme, Réseau québécois des groupes écologistes

Marie Saint-Arnaud, Collectif scientifique du gaz de schiste

Lucie Sauvé, Centr’ERE

Période d’échanges


Vendredi 14 mai 2021

Séminaire Répondre ensemble à des besoins spécifiques de formation réciproque au cœur de la mobilisation pour une justice énergétique au Québec.


INTRODUCTION

Présentation et discussion des pistes d’intervention développées suite à l’enquête FORJE
Laurence Brière et Guillaume Moreau, UQAM

Animation : Marie Ève Marleau, Comité pour les droits humains en Amérique latine et
Martine Chatelain, Coalition Eau Secours

Période d’échanges


Vendredi 4 juin 2021 | Viernes 4 de junio de 2021

Séminaire Cartographie des conflits socio-écologiques pour une éducation relative à l’environnement socialement critique.

Seminario Cartografía de conflictos socio-ecológicos por una educación ambiental socialmente crítica.         
Descargar el afiche en castellano [JPG]


INTRODUCTION / INTRODUCCIÓN

Isabel Orellana, UQAM

CONFÉRENCES 

Cartographie des conflits socio-écologiques: l’Environmental Justice Atlas – EJAtlas.
Mapeo de conflictos socio-ecológicos: el Environmental Justice Atlas – EJAtlas.
Joan Martínez Alier, Institut de science et technologie de l’environnement, Universitat Autònoma de Barcelona, España

Diaporama
Descargar el diaporama en castellano [PDF]

Cartographies participatives critiques, un outil éducatif et stratégique pour les luttes judiciaires et technologiques suite aux catastrophes de l’industrie minière au Brésil.
Cartografías participativas críticas, una herramienta educativa y estratégica para las luchas judiciales y tecnológicas tras las catástrofes de la minería en Brasil.
Dulce Maria Pereira, Laboratoire d’éducation relative à l’environnement et de recherche, Universidade Federal de Ouro Preto, Brasil

Diaporama
Descargar el diaporama en castellano [PDF]

La cartographie critique comme apprentissage pour la résistance et la transformation territoriale.
La cartografía crítica como aprendizaje para la resistencia y la transformación territorial.
Froilán Cubillos, Collectif de géographie critique «Gladys Armijo», Universidad Metropolitana de Ciencias de la Educación, Chili

Diaporama
Descargar el diaporama en castellano [PDF]

Protestations contre des projets énergétiques «noirs» et «verts» : une cartographie systématique.
Protestas contra proyectos energéticos «negros» y «verdes» : Un mapeo sistemático.
Leah Temper, Department of Natural Ressources Sciences, McGill University

Diaporama
Descargar el diaporama en castellano [PDF]

Animation / Animación : Andrés Larrea, Proyecto Resistaction, Doctorado en ciencias ambientales, Université du Québec à Montréal

Traduction simultanée / Traducción simultánea francés-español : Isabel Orellana, UQAM

Période d’échanges


Jeudi 10 juin 2021 | Jueves 10 de junio de 2021

Séminaire La place des femmes et perspectives féministes de résistance à l’extractivisme.

Seminario El rol de la mujer y las perspectivas feministas en la resistencia al extractivismo.
Descargar el afiche en castellano [JPG]


INTRODUCTION / INTRODUCCIÓN

Isabel Orellana, UQAM

Laurence Brière, UQAM

CONFÉRENCES 

Art, pensée critique et participation citoyenne : outils de luttes de défense territoriale.
Arte, pensamiento crítico y participación ciudadana : herramientas de lucha para la defensa territorial.
Alyssa Symons-Bélanger, Artiste activiste, Québec

Diaporama
Descargar el diaporama en castellano [PDF]

Zones de sacrifice au Chili: clés féministes contre l’extractivisme.
Zonas de sacrificio en Chile: claves feministas contra el extractivismo.
Carolina Orellana, Mesa social Quintero, Chile

Diaporama
Descargar el diaporama en castellano [PDF]

Conflit du projet hydroélectrique Alto Maipo et l’implication des femmes face à la menace au droit humain à l’eau pour Santiago, capitale du Chili.
Conflicto proyecto hidroeléctrico Alto Maipo y la implicación de las mujeres ante la amenaza al derecho humano al agua para Santiago, capital de Chile.
Marcela Mella, No Alto Maipo, Chile

Diaporama
Descargar el diaporama en castellano [PDF]

Animation / Animación : Chantal Levert, Réseau québécois de groupes écologistes-RQGE et Marie-Eve Marleau, Comité pour les droits humains en Amérique latine-CDHAL

Traduction simultanée / Traducción simultánea francés-español : Isabel Orellana, UQAM

Période d’échanges


Jeudi 17 juin 2021 | Jueves 17 de junio de 2021

Séminaire Reconstruction des liens société-nature, écocitoyenneté et alternatives au modèle extractiviste.

Seminario Reconstrucción de vínculos sociedad-naturaleza, eco-ciudadanía y alternativas al modelo extractivista.
Descargar el afiche en castellano [JPG]


INTRODUCTION / INTRODUCCIÓN

Lucie Sauvé, UQAM

CONFÉRENCES 

Stratégies transformatives forgées sur les lignes de front de la résistance à l’extractivisme au Canada.
Estrategias transformadoras forjadas en la primera línea de la resistencia al extractivismo en Canadá.
Jen Gobby, Indigenous Climate Action, Concordia University

Diaporama
Descargar el diaporama en castellano [PDF]

Alternatives au développement au Chili : réalité actuelle et défis actuels du processus de changement constitutionnel.
Alternativas al desarrollo en Chile: Realidad actual y desafíos del proceso constituyente.
Lorena Arce y José Aylwin, Observatorio ciudadano, Chile 

Diaporama
Descargar el diaporama en castellano [PDF]

Le projet Québec ZéN- zéro émission nette : pour coconstruire un mouvement transformationnel irrépressible, une expérience en cours.
El proyecto Quebec-Zén- cero emisión neta: co-construir un movimiento transformador irrefrenable, una experiencia en curso.
Maude Prud’homme, Front commun pour la transition énergétique, Québec

Diaporama
Descargar el diaporama en castellano [PDF]

La crisis climática; la madre de todas las crisis: perspectivas de innovación ecosocial .
La crisis climática; la madre de todas las crisis: perspectivas de innovación ecosocial ?
Manuel Baquedano, Instituto de Ecología Política, Chile

Diaporama
Descargar el diaporama en castellano [PDF]

Animation / Animación : Isabel Orellana et Laurence Brière, UQAM

Clôture / Clausura : Chantal Lévert, Réseau québécois de groupes écologistes-RQGE, Ugo Lapointe, Coalition pour que le Québec ait une meilleure mine, Laurence Brière et Isabel Orellana, Centr’ERE, UQAM

Traduction simultanée / Traducción simultánea francés-español : Isabel Orellana, UQAM

Période d’échanges