Des hôpitaux de la grande région de Montréal se mettent au recyclage du plastique – Une initiative de Synergie Santé-Environnement, partenaire du Centr’ERE

 

Extrait d’un article paru dans le journal Le Devoir du 9 avril 2018 :

« Mais les plastiques des hôpitaux participants sont maintenant réduits en granules, revendus et réutilisés. Ils servent par exemple à refaire d’autres contenants de plastique. Une entreprise est aussi en train de développer un concept de mobilier urbain en béton léger qui intègre jusqu’à 50 % de granules recyclés. On sait que nos plastiques ont vraiment une fin de vie utile, indique Mme Robitaille. Il ne s’agit pas juste de les mettre dans un bac sans savoir ce qu’ils deviennent. Parce qu’on veut s’assurer que nos gestes portent leurs fruits. »

“Pour moi, ça n’avait pas de sens avec la mission d’un établissement de santé. On soigne des gens, puis, d’un autre côté, on pollue l’environnement et ça a un impact sur leur santé”, a déclaré Nathalie Robitaille, en entrevue.

Lire l’article ici

Les didactiques peuvent-elles être critiques ? | Article de G. Thésée et P. Carr (2018)

 

Les didactiques peuvent-elles être critiques? Apports des pédagogies et épistémologies sociocritiques

Article d’intérêt récemment paru, par Gina Thésée et Paul Carr, tous deux membres chercheurs réguliers au Centr’ERE.

Résumé :

Cet article propose une nouvelle rationalité didactique avec le concept de « didactiques critiques ». Il présente un contre-relief des didactiques en débusquant des aspects souterrains qu’elles rejettent, ne perçoivent pas, ne problématisent pas, ne questionnent pas ou ne théorisent pas. Face aux crises socio-environnementales que vivent les sociétés contemporaines, et face aux enjeux et défis qu’elles représentent pour l’éducation formelle et l’enseignement-apprentissage, les didactiques ne peuvent plus se permettre de se considérer comme des domaines disciplinaires décontextualisés, asociaux et apolitiques, soumis aux critères ou mythes de scientificité (objectivité, neutralité, vérité, universalité). Les nombreux maux sociaux, tels les : classisme, racisme, sexisme, néocolonialisme, néolibéralisme, conflits armés, guerres, déplacements forcés et autres violences, donnent lieu à des dynamiques de domination et d’exclusion sociales qui se répercutent dans la situation d’enseignement – apprentissage, l’objet des recherches et actions didactiques. À l’instar des pédagogies critiques et des épistémologies critiques qui abordent de front ces maux sociaux, les didactiques peuvent-elles devenir critiques ? Nous répondons par l’affirmative. Notre démarche de théorisation-conceptualisation s’inscrit dans le cadre de la théorie sociale critique et prend appui sur les perspectives de recherche critique. Le concept de « didactiques critiques » est associé à la pédagogie et l’épistémologie critiques comme troisième terme d’une « triade critique », socle de la situation d’enseignement-apprentissage. À partir d’une synthèse historique et épistémologique, nous explorons des aspects clés de criticité pour proposer des « didactiques critiques » qui s’adressent à la recherche, la formation et l’enseignement-apprentissage.

Lire l’article ici

L’éco-spiritualité : une dimension de l’éco-formation | Midi étudiant | 31 mai 2018

 

Virginie Boelen
Doctorat en éducation, UQAM (Direction : Lucie Sauvé; Co-direction : Geneviève Messier)

[Résumé de la présentation à venir]

 

Gaston Pineau
Professeur émérite à l’Université François-Rabelais de Tours
Chercheur émérite au Centr’ERE

Gaston Pineau est le premier chercheur émérite du Centr’ERE. Il a été reconnu notamment pour ses importantes contributions autour de l’écoformation, de l’autoformation, des histoires de vie et autres questions de temporalités, de même que pour son regard particulier sur les dynamiques entre acteurs et institutions.

[Résumé de la présentation à venir]

 

  • Le 31 mai 2018 de 12h30 à 14h
  • Pavillon Paul-Gérin-Lajoie (N), 1205 Rue Saint-Denis, Montréal, [local à déterminer]
  • Entrée gratuite

6e Forum Planèt’ERE 2017

 

En juin 2017, le Centr’ERE a largement contribué à la coordination du 6e Forum international Planèt’ERE, un événement voué à la promotion de l’éducation relative à l’environnement au sein de la Francophonie. Le Forum se déroulait en deux temps, soit un volet régional (20-23 juin) et un volet national à Montréal (25-29 juin). Il a réuni près de 1 000 participants (chercheurs et praticiens).

Il s’agit là d’une contribution majeure à l’atteinte des objectifs opérationnels du Centr’ERE en tant qu’infrastructure de recherche permettant de dynamiser le champ de l’éducation relative à l’environnement en réunissant les différents acteurs de la société éducative d’ici et d’ailleurs.

 

Activités entourant le 20e anniversaire de la Revue ERE

 

PRÉSENTATION
ÉVÉNEMENTS
REMERCIEMENTS
MESSAGES - TÉMOIGNAGES
LIENS UTILES

 

Événements organisés en collaboration avec :

Retrouvailles des diplômé.e.s du programme court en Éducation relative à l’environnement | 25 avril 2018

 

 

En 1998, la revue internationale Éducation relative à l’environnement : Regards – Recherches – Réflexions publiait son premier volume. Deux ans plus tôt, la première cohorte de diplômé.e.s du Programme court de 2e cycle en éducation relative à l’environnement prenait son envol vers divers horizons professionnels.

Le Centr’ERE, avec le soutien du Conseil des diplômés de la Faculté des sciences de l’éducation et du Bureau des diplômés, vous invite chaleureusement à célébrer les retrouvailles de tous les diplômé.e.s de ce programme depuis 1996. Y sont également convié.e.s des chercheur.e.s et des praticien.ne.s qui ont publié un article dans la revue depuis 1998.

Venez partager vos souvenirs, votre parcours, vos réflexions et vos souhaits pour ce monde en transformation. Plusieurs prix de présence seront offerts.

  • Mercredi 25 avril de 17 h à 20 h 30
  • au Salon Orange du Centre Pierre-Péladeau
  • 300, boulevard De Maisonneuve Est, Montréal
  • Événement Facebook (facultatif)
  • Entrée libre sur invitation | Inscription obligatoire
  • R.S.V.P. avant le vendredi 20 avril
  • Présentation de projets réalisés par les diplômé.e.s : télécharger le canevas pour présenter votre propre projet ou élément significatif.

 

 

Information complémentaire : ere@uqam.ca

*Communiquez avec nous également si vous n’avez pas reçu l’invitation et que vous êtes diplômé.e.s, que vous avez suivi un cours dans le cadre de votre cursus ou que vous êtes auteur.e dans la Revue ERE.

* Des photos peuvent être prises pour notre site web et les réseaux sociaux.


Déroulement de la soirée

17 h Accueil
17 h 30 Mots de bienvenue et témoignages de diplômé.e.s :

  • Nicolas Boisclair
  • Cynthia Philippe
  • Odette Sarrasin
  • Lise Wiriot
  • [Autre personne à confirmer]

Avec la présence de :

  • Monique Brodeur, doyenne de la Faculté des sciences de l’éducation
  • Lucie Sauvé, directrice de la revue
  • Isabel Orellana et Tom Berryman, professeurs en éducation relative à l’environnement
  • Étienne van Steenberghe, rédacteur en chef de la revue
18 h 15

Retrouvailles / Réseautage

Vin et bouchées

20 h 30 Clôture

En permanence durant la soirée :

  • Exposition des programmes des colloques étudiants organisés en clôture du programme court au fil des années ;
  • Présentation de projets réalisés par les diplômé.e.s : télécharger le canevas pour présenter votre propre projet ou élément significatif ;
  • Livre d’or ;
  • Kiosque avec des publications en éducation relative à l’environnement. Si vous souhaitez diffuser gratuitement des documents, prenez contact préalablement avec le Centr’ERE.

Notes biographiques des diplômé.e.s :

  • Nicolas Boisclair
  • Cynthia Philippe
  • Odette Sarrasin
  • Lise Wiriot

 

Activité organisée en collaboration avec :

 

Colloque international de recherche Éducation relative à l’environnement auprès des adultes | 13 et 14 juin 2018

 

 

Un  colloque international spécifiquement dédié à l’éducation relative à l’environnement auprès des adultes aura lieu les 13 et 14 juin 2018 à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke.

Les  communications  retenues  s’articulent  autour  des questions suivantes :

— Sur quelle(s) représentation(s) des apprenants adultes se fondent les recherches et les pratiques éducatives qui se situent dans le champ de l’éducation relative à l’environnement des adultes (individus, groupes sociaux et communautés, regroupements de citoyens et autres) au sein des divers contextes d’intervention?

— Quelle axiologie et quelle praxis caractérisent l’action éducative des divers acteurs impliqués  dans  une  éducation  relative  à  l’environnement  destinée  aux  adultes,  soit  les milieux de formation, les musées, les groupes communautaires, les associations, les organisations paramunicipales, les municipalités, les syndicats ou autres structures?

— Quels fondements et quelles avenues d’intervention seraient de nature à enrichir l’éducation des adultes en matière d’environnement, au sein des divers contextes d’intervention ?

 

Les contributions à ce colloque pourront par la suite être soumises à un processus d’évaluation afin d’être incluses dans un numéro thématique (volume 16 numéro 1) de la revue   de   recherche   « Éducation   relative   à   l’environnement   –   Regards,   Recherches, Réflexions »,  dont  la  sortie  est  anticipée  pour  juin  2019 :  mise  en  ligne  du  numéro thématique sur Revues.org et diffusion en format imprimé).

Notez que ce colloque – en français – propose aux non-francophones d’y participer également. Chacun pourra s’exprimer dans la langue de son choix  à la condition d’être soutenu par un diaporama en français. Une aide à la traduction du diaporama pourra être offerte au besoin par l’équipe organisatrice du colloque.

L’appel à contribution de ce numéro thématique dirigé par Carine Villemagne et Lucie Sauvé présente une mise en contexte plus détaillée du colloque et du numéro thématique qui s’en suivra (consulter l’appel à communication détaillé).

 

Jérôme Lafitte remporte la bourse du Syndicat des professeur.e.s de l’UQAM

 

Jérôme Lafitte a remporté la Bourse du Syndicat des professeurs et professeures de l’UQAM pour l’année 2017-2018, attribuée pour l’excellence du dossier académique et de l’engagement dans la collectivité.

Suite à un master de recherche en géographie, spécialité environnement et paysage au sein du laboratoire Géode-CNRS de l’Université Toulouse 2-Jean Jaurès (UTJ2), Jérôme Lafitte entreprend un doctorat en co-tutelle entre l’UTJ2, sous la direction de Christine Vergnolle-Mainar, et l’UQAM, sous la direction de Lucie Sauvé. Il s’intéresse au dialogue des savoirs dans les dynamiques participatives au sein des territoires en projets de « développement durable » et au rôle que peuvent y jouer les temporalités environnementales. Il est également adjoint de recherche au Centr’ERE.

Questions socialement vives : Éducation relative à l’environnement, pensée critique et engagement | Séminaire à distance | 12 février 2018

 

École supérieure de formation de l’enseignement agricole / ENSFEA
en collaboration avec le
Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté / Centr’ERE
et le Groupe de recherche sur l’éducation et les musées / GREM
Université du Québec à Montréal / UQAM

Toulouse, le lundi 12 février 2018
15h à 18h

Anik Meunier, professeure titulaire, Département de didactique de l’UQAM, Directrice du GREM
Thème : Les environnements extérieurs à l’école pour penser l’éducation, la pensée critique et l’engagement citoyen. Le musée comme établissement d’éducation non formelle et autres contextes éducatifs : cadrages conceptuels, exemples et études de cas.

Lucie Sauvé, professeure titulaire, Département de didactique de l’UQAM, Directrice du Centr’ERE
Thème : Lien entre identité, engagement et écocitoyenneté – et de la convergence nécessaire entre les compétences critique, éthique et politique.

Laurence Brière, postdoctorante au département de communication de l’Université Laval, professeure associée au Centr’ERE
Thème : Les enjeux de l’apprentissage collectif au sein de débats publics sur des questions socio-écologiques vives et la coformation en réseau d’acteurs-trices comme piste de renforcement du contre-pouvoir écocitoyen.

 

 

Le Centr’ERE partenaire du symposium « Cultiver l’enseignement des arts au Québec » – Janvier 2018

 

Le Centr’ERE est partenaire des événements entourant le 50e anniversaire du Rapport Rioux, qui traite de l’enseignement des arts au Québec.

Outre un soutien en termes organisationnels et stratégiques, plusieurs membres du centre s’intéressent en effet aux croisement entre arts, environnement et éducation. Mentionnons entre autres Vincent Bouchard-Valentine et l’écologie sonore, Lyne Lefebvre et l’écodesign, Eva Auzou et le land art et Maia Morel et l’intégration des références artistiques dans l’ERE en didactique. Qui plus est, plusieurs autres chercheur.e.s s’intéressent à la dimension esthétique du rapport au monde dans le cadre de leurs recherches et activités de formation, dont Tom Berryman et Lucie Sauvé.

Symposium
Cultiver l’enseignement des arts au Québec
Le Musée des beaux-arts de Montréal accueillera le 16 mars 2018 le Symposium Cultiver l’enseignement des arts au Québec. Sous la présidence d’honneur de Madame Louise Sicuro et de Monsieur Marcel Fournier, cette journée exceptionnelle sera l’occasion, pour des personnes et organismes œuvrant dans les secteurs des arts, de l’éducation et de la culture, de se rencontrer et d’échanger sur la place des arts dans la société et sur la formation artistique générale et professionnelle. Ce Symposium prendra appui sur le rapport magistral déposé en 1969 par la Commission d’enquête sur l’enseignement des arts dans la province de Québec et cherchera à susciter une nouvelle mobilisation concertée entre partenaires d’horizons divers pour une valorisation des arts dans la société et dans le système d’éducation québécois.

Plus d’information ici