Dominique Cottereau

DominiqueCottereau

Professeure associée IUT de Tours Université François Rabelais (France)

Co-directrice de la collection « Écologie et formation » aux éditions L’Harmattan.
Coordinatrice du Réseau d’Education à l’Environnement en Bretagne (REEB).
Adhérente au Réseau École et nature.
www.echos-dimages.com

Dominique Cottereau, docteure en sciences de l’éducation, est professeure associée à l’université François Rabelais de Tours, département carrières sociales de l’Institut Universitaire Technologique, et coordinatrice du Réseau d’Education à l’Environnement en Bretagne (REEB). Ses travaux portent sur l’écoformation, courant informel de l’Ere, explorant la manière dont les personnes construisent leur être-au-monde par le contact direct et réfléchi avec l’environnement, les espaces, les paysages, les matières, les éléments… mais elle participe aussi à des recherches actions ayant pour thème l’ErE ou l’EEDD.

Après un parcours d’une dizaine d’années en tant que professeure d’éducation physique puis animatrice de classe de mer, j’ai repris des études universitaires pour réfléchir ma pratique d’éducation à l’environnement. J’ai obtenu le doctorat de sciences de l’éducation en 1995 avec une thèse soutenue sous le titre « Education à l’environnement et classe de mer. Instauration du dialogue éco-logique par une pédagogie de l’écoformation » sous la direction de Gaston Pineau. Avec quelques amis, nous avons alors créé notre propre association d’éducation à l’environnement, en même temps que je devenais chargée de cours vacataire dans les universités de Paris 8, Rennes 2 et François Rabelais de Tours, où j’enseignais l’écoformation et l’éducation à l’environnement. En 2010, je deviens professeure associée à mi-temps à Tours et j’intègre une Société Coopérative de Production, entreprise de l’économie sociale et solidaire. Nous y expérimentons de nouvelles formes de gouvernance, une économie mise au service du développement de l’humain par le travail, d’autres types de relations avec le travail et avec les autres au travail, une prise en compte de l’environnement.

En avril 2017, je deviens coordinatrice d’un réseau régional d’éducation relative à l’environnement. Bien qu’ayant de l’intérêt pour tout type de recherche en éducation relative à l’environnement, l’écoformation reste mon axe préféré. Il prend les détours des histoires de vie, de la place du corps sensoriel et moteur, de la pédagogie de l’imaginaire, de l’interprétation par le land art, de l’habiter… mais toujours sous l’angle de l’exploration des liens formateurs qui se tissent entre l’humain et le monde autre qu’humain dans lequel et avec lequel il vit.

Livres

  • Cottereau D (sous la direction de), 2017, Dehors ! Ces milieux qui nous trans-forment, Paris, L’Harmattan, Collection Écologie et Formation.
  • Cottereau D., 2012, L’éducation à l’environnement : l’affaire de tous ? Paris, éditions Belin
  • Cottereau D., 2001, Formation entre terre et mer, Alternance écoformatrice, Paris, L’Harmattan, Collection Écologie et Formation.
  • Cottereau D., 1994, A l’école des éléments, Écoformation et classes de mer, Lyon, Chronique sociale.

Chapitres d’ouvrages

  • Cottereau D., 2004, « Construction dialectique d’une écoformation responsable, Du jardin de l’enfance à la ferme urbaine », dans Pineau G., Bachelart D, Cottereau D., Moneyron A. (Coord.), Habiter la terre, Paris, L’Harmattan, collection Écologie et Formation, pp.93-105.
  • Cottereau D., 2001, « Océane : Dialogue éco-logique avec la mer », dans Les eaux écoformatrices, René Barbier et Gaston Pineau (Coord.), Paris, L’Harmattan, Collection Écologie et Formation, pp. 107-127.

Articles dans des revues à comité de lecture

  • Cottereau D., 2012, « Habiter par corps. La place du corps moteur et sensoriel dans l’éducation à l’environnement », in, Habiter : un ancrage territorial pour l’éducation à l’environnement, Volume 10, Revue ERE : Regard, Recherche, Réflexion, revue internationale d’éducation relative à l’environnement – Université du Québec à Montréal.
  • Cottereau D., 2009, « Energie et vie quotidienne. Pour une écoformation éclairée », in Revue scientifique virtuelle Education et Francophonie, publications de l’association canadienne d’éducation de langue française.
  • Cottereau D., 2005, « Ecoformation, entre soi et le monde », revue Pour, Dossier Education à l’environnement, n° 187, pp. 111-117.
  • Cottereau D., 2005, « L’imaginaire anthropologique et l’éducation à l’environnement », in Chemin de Traverse, n°1, solstice d’été, Les Amis de Circée.
  • Cottereau D., 2002, « Pour une formation écologique, Complémentarité des logiques de formation », in revue Education permanente, n°148/2001-3 : Pour une écoformation, pp. 57-67

Communications

  • La recherche action en milieu associatif, Symposium de l’Ifrée : « Quels futurs pour la recherche associative en Education à l’environnement et au développement durable ? », communication, 5 décembre 2013.
  • L’écoformation, Université Coopérative de Paris, 6 avril 2013.
  • De l’importance de la rencontre physique dans l’éducation à la biodiversité, Rencontres de la biodiversité 2013, L’éducation à la biodiversité, Conseil général des Deux-Sèvres, 29 mai 2013.
  • Education à la nature et à l’environnement, Universités de l’Education à la nature et à l’environnement en Alsace, ARIENA, Colmar 12 octobre 2012.
  • Du JEU écoformateur au JE écologique, De la place de l’éducation informelle dans l’éducation relative à l’environnement, XIXe symposium annuel, Réseau québécois pour la pratique des histoires de vie, « L’environnement, une histoire de vie, La vie, une histoire d’environnement », 27 au 29 septembre 2012, Québec, Orford.

 

Dominique Bachelart

Bachelart Dominique

Association québécoise pour la promotion de l’éducation relative à l’environnement (AQPERE).
Réseau canadien d’éducation et de communication relatives à l’environnement (EECOM).
UMR7324 Citères – CNRS – laboratoire COST, Construction politique et Sociale
des Territoires- Université François Rabelais de Tours

Dominique Bachelart, maître de conférence en sciences de l’éducation, est responsable de la Licence professionnelle “Médiation scientifique et éducation à l’environnement” à l’IUT de Tours (France). Ses travaux portent sur les autobiographies environnementales comme mode d’accès à la variété des engagements intimes, personnels, familiaux, collectifs, politiques de conservation de la nature, de conversion écologique et de contestation sociale. Dans le champ éducatif, ses travaux s’intéressent aux relations à la nature dans les dimensions développementales chez l’enfant. Ses recherches sur le “tourisme de nature” visent à comprendre les médiations proposées par les acteurs de l’éducation à l’environnement.

 

Thierry Pardo

ThierryPardot

Chercheur associé au Centr’ERE Université du Québec à Montréal
Association québécoise pour la promotion de l’éducation relative à l’environnement (AQPERE).
Réseau canadien d’éducation et de communication relatives à l’environnement (EECOM).

Liens vers deux courtes vidéos en lien avec ses intérêts de recherche: le voyage familial comme espace de déploiement de l’éducation relative à l’environnement

http://www.youtube.com/watch?v=CHNtPC5gPs0
http://www.youtube.com/watch?v=Bg5CRYolypU

Thierry Pardo (Ph.D) oeuvre depuis une vingtaine d’années dans le champ de l’éducation relative à l’environnement. Ses débuts de praticiens l’ont rapidement conduits à assumer les fonctions de formateur notamment pour la Commission Jeunesse de l’Union Européenne, ou celles d’agent de recherche dans l’équipe de Lucie Sauvé à la Chaire de recherche du Canada en éducation relative à l’environnement de l’UQAM. Auteur de plusieurs essais, il s’intéresse aux voies d’éducations alternatives, aux pédagogies en vigueur dans les sociétés traditionnelles et au dialogue éducatif entre institutions et traditions. Conteur, il a dirigé le festival du conte environnemental en 2009 et 2010 à Montréal . Thierry Pardo est également professeur d’Aïkido (2ème Dan, International School of Traditionnel Aïkido), marin et musicien, il est aussi papa de deux beaux garçons, Lylhèm et Eÿkèm.

Publications

Les ouvrages :

Pardo, T. (2017). Aïkido : Le chemin commun du maître et de l’élève. Noisy-sur-École : Éditions Budo.

Pardo, T. (2014). Une éducation sans école. Montréal : Éd. Écosociété.

Pardo, T. (2012). Études des pratiques d’éducation à domicile au Québec. Vers une éco-éducation. Sarrebruck : Éditions Universitaires Européennes

Pardo, T. et Cardonnel, L. (2011) La pédagogie de l’ailleurs ou pourquoi voyager avec ses enfants. Montréal : Éditions Michel Brûlé.

Pardo. T. (dir). (2009) Contes verts pour une planète bleue. Montréal : Éditions Michel Brûlé

Pardo. T. (2002). Héritages buissonniers. Éléments d’ethnopédagogie pour l’éducation relative à l’environnement. La Caunette: Éditions Babio.

Les chapitres :

Pardo, T. (2016). L’ethnopédagogie et les savoirs agro-écologiques. Les relations homme-nature dans la transition agroécologique. Sous la direction d’A. Javelle. Paris : L’Harmattan, p. 201-2019

Pardo, T. (2013). L’éducation à l’éco-alimentation au jardin des Premières-Nations in Sauvé, L., Naoufal, N., Auzou, E., Pour une éco-alimentation, dix belles histoires. Montréal : Presses de l’université du Québec.

Pardo, T. (2011). Les Marchés de solidarité régionale in Sauvé, L., Naoufal, N., Auzou, E., Pour une éco-alimentation, dix belles histoires. Montréal : Presses de l’université du Québec.

Mémoire et thèse :

Pardo, T. (2012). À la recherche de fondements pour une éducation alternative à l’école. Les voies de la piraterie éducative. Thèse de doctorat en éducation. Université du Québec à Montréal.

Pardo. T. (2009). Étude des pratiques « d’éducation à domicile » : vers une éco-éducation. Mémoire de Maîtrise en éducation. Université du Québec à Montréal

Les articles parus dans des revues scientifiques :

Pardo. T. (2011). Fondements et pratiques pour une éducation alternative à l’école. Éducation relative à l’environnement : regards recherches réflexions. Volume IX. Hiver 2011.

Pardo. T. (2010). Éducation à l’éco-alimentation au jardin des Premières Nations. Cahiers Éducation et Francophonie. Automne 2009

Pardo. T. (2008). À l’école de la république française. Education relative à l’environnement : regards recherches réflexions. Volume IV, p. 255-2

Pardo. T. (2003). L’ethnopédagogie. Un nouveau regard sur le développement en éducation relative à l’environnement. Éducation relative à l’environnement : regards recherches réflexions. Volume VII, p. 263-268

Membre du Comité de lecture pour le volume VIII, IX et X de Éducation relative à l’environnement : regards recherches réflexions.

Les autres contributions soumises à des comités de lectures :

Pardo. T. (2009). Les mots pour le dire . Article dans la revue de liaison de l’Association Québécoise d’Education à Domicile

Pardo. T. (2006). L’ethnopédagogie. Actes audiovisuels du Colloque Education, environnement et cultures autochtones, Montréal, Chaire de recherche du Canada en Education relative à l’environnement, UQAM

Pardo. T. (2006). Introduction au développement durable. Mission durable. Cahier du participant. Evénement Institut du nouveau monde

Pardo. T. (2004). Un aveyronnais chez les Inuit. Bulletin de la Société de Géographie de Toulouse, 124 p. 122ème année, n°284 Nouvelle série. p.25-34

Pardo. T. (2003). L’ethnopédagogie, Héritage Buissonnier des pédagogues anonymes. L’encre verte : revue d’éducation relative à l’environnement, Printemps/été  n°43, p.5-7

Pardo. T. (2002). L’ethnopédagogie. Actes du colloque Environnements, Cultures et Développements, Niort, Institut de formation et de recherche en éducation à l’environnement

Carlo Prévil

CarlosPrevil

Professeur Géographie et Univers social Unité d’enseignement et de recherche (UER) en sciences de l’éducation
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

Plus d’information sur le portail des professeurs UQAT
http://uqat.academia.edu/CarloPrevil

Intérêts de recherche

Mes intérêts de recherche portent sur l’aide au processus décisionnel territorial par l’application des méthodes de la science de l’information géographique et de l’analyse multicritère. Je m’attarde particulièrement à la caractérisation du sens du lieu (Sense of Place), à la modélisation territoriale multi-échelle de l’affectation du sol et à l’implémentation d’instruments de connaissances pour faciliter la participation du public dans les démarches d’aide à la décision.

Publications choisies

Prévil Carlo et Thésée Gina : « Développer le sens du lieu dans la formation et l’éducation en Haïti : une perspective critique». Dossier : Présences haïtiennes, Dialogues et Cultures, No. 58, pp. 119-128, 2012.

Prévil C.; Dolcine L.; Bouma N. Samy and Qaimi A, 2010: « Model Driven Approach for Decision Support in Water Demand Management: A Case Study ». European Journal of GIS and Spatial Analysis. Revue Int. de Géomatique. No 4-2010, 429-459. Dec. 2010.

Prévil Carlo, « Participation du public dans la gouvernance de l’environnement et du territoire : pour améliorer l’instrumentation », VertigO – la revue électronique en sciences de l’environnement, Volume 9 numéro 1 | mai 2009. URL : http://vertigo.revues.org/index8580.html.

Prévil C., St-Onge B. et Waaub J.-P., 2004 : « Aide au processus décisionnel pour la gestion par bassin versant au Québec : Étude de cas et principaux enjeux ». Cahiers de Géographie du Québec, Vol. 48, No. 134, septembre, 2004, pp. 209-234.

Prévil C. Thériault M. et Rouffignat J., 2003 : « Analyse multicritère et SIG pour faciliter la concertation en aménagement du territoire : Vers une amélioration du processus décisionnel? ». Cahiers de Géographie du Québec, Volume 47, No. 130, avril, 2003, pp. 35-61.

 

 

Robert Hausler

Hausler Robert

Professeur École de technologie supérieure Département de génie de la construction
Unités de recherche STEPPE – Station expérimentale des procédés pilotes en environnement

René Audet

Reneaudet

Professeur Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal

Case postale 8888, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3P8

René Audet est sociologue de l’environnement, professeur à l’École des sciences de la gestion à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) à titre de membre chercheur associé. Ses travaux portent sur le discours de la transition écologique et son institutionnalisation dans les politiques publiques et les pratiques des acteurs, notamment autour des enjeux du changement climatique et de l’agroalimentaire. Il mène également des travaux sur l’épistémologie des sciences de l’environnement, la pensée écologiste au Québec et les défis de l’interdisciplinarité.

Plus d’information sur le portail des professeurs UQAM

Vincent Richard

vincentrichard

Professeur Département d’études sur l’enseignement et l’apprentissage Université Laval

Professeur associé à la Chaire de leadership en enseignement des sciences et développement durable

Ghislain Samson

samson_ghislain

Ghislain Samson, M. Sc., Ph. D. Professeur et chercheur en didactique des sciences et de la technologie Université du Québec à Trois-Rivières
Département des sciences de l’éducation Chercheur régulier à la Chaire de recherche Normand-Maurice de l’UQTR Chercheur associé au CRIFPE

Titulaire d’un doctorat (Ph. D.) en didactique des sciences au secondaire de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et de Université du Québec à Montréal (UQAM), Ghislain Samson est professeur au Département des sciences de l’éducation de l’UQTR. Spécialiste de la didactique des sciences, du transfert des apprentissages en mathématiques et en sciences, il s’intéresse également aux questions relatives au curriculum scolaire, à l’interdisciplinarité et à l’éducation relative à l’environnement. Il a complété un stage postdoctoral à la Chaire de recherche Normand-Maurice de l’UQTR sur le transfert des apprentissages en contexte de cCentre de formation en entreprise et récupération (CFER). Outre ses intérêts de recherche en éducation scientifique, il conduit également des recherches touchant les élèves en difficulté, l’employabilité et l’insertion socioprofessionnelles des jeunes. Il est co-fondateur et co-responsable du Centre d’expertise régionale en environnement en Mauricie et Centre-Du-Québec.

Coordonnées :
Ghislain Samson, professeur-chercheur
Université du Québec à Trois-Rivières
Département des sciences de l’éducation
3351, boul. des Forges, C.P. 500
Trois-Rivières (QC)
G9A 5H7
819.376.5011, p. 3625
Publications, communications et réalisations :

2011

Samson, G. (2011). Peut-on se passer des manuels scolaires en sciences et technologie ? Ce qu’en disent des enseignants québécois au regard des savoirs environnementaux. Dans Actes de la 7ème journée Pierre Guibbert.« Peut-on se passer des manuels scolaires ? » IUFM de Montpellier,  France. Récupéré de http://www.montpellier.iufm.fr/internet/site/

Samson, G., Dionne, G. et Gagnon, J.-F. (2011, Février) Place et rôle des problématiques environnementales dans les manuels scolaires de science et technologie au secondaire. 7ème journée Pierre Guibbert. « Peut-on se passer des manuels scolaires ? » IUFM de Montpellier,  France.

Samson,  G., Gérin-Lajoie, G., Lévesque, E., Lefebvre, A., Fournier, T., Notte, S, Gauthier, Y. (8 oct. 2011). SAÉ Des démarches qui portent fruits! Présentée lors de la communication Des SAE qui intègrent un suivi de l’environnement dans le cadre du 46e Congrès de l’APSQ « Cuisinons la science ». 6 au 8 octobre 2011. École Curé-Antoine-Labelle, Laval.

2010

Champagne St-Arnaud, V. et Samson, G. (2010). Modifier les comportements environnementaux de l’homme irrationnel, un art subtil, Spectre, 40 (2), 28-30.

Samson, G., (2010, Novembre). Rôle et impact des manuels scolaires de S&T dans l’implantation du curriculum en quatrième secondaire : le cas de l’intégration de problématiques environnementales. Communication prononcée dans le cadre du 45e Congrès de l’APSQ « Se pointer pour ensciencer le monde ». 4 au 6 novembre 2010, École Pointe-Lévy.

2009

Boutet, M., Samson, G. et Myre-Bisaillon, J. (2009). La construction d’une citoyenneté environnementale au sein des programmes d’insertion socioprofessionnelle de jeunes en grandes difficultés d’apprentissage et d’adaptation. Revue des sciences de l’éducation [Numéro thématique : Avoir des difficultés scolaires importantes : quelles formules, quel avenir? (sous la direction de G. Plessis-Belair et N. Rousseau)], XXXV(1),  111-132.

Boutet, M., Guijarro, G. et Samson, G., (2009, Octobre). Un dénominateur commun pour éduquer à l’environnement et aux sciences: l’action. Communication soumise dans le cadre du 44e Congrès de l’APSQ. 15 au 17 octobre 2009, Cégep de Drummondville, Drummondville.

Guijarro, G. Boutet, M. et Samson, G. (2009, Mai). L’insertion de l’éducation relative à l’environnement dans la formation des enseignants au secondaire : constat et défis. Communication présentée au 5e Congrès mondial d’éducation relative à l’environnement, Palais des congrès de Montréal, 10 au 14 mai 2009.

Samson, G. et Picard, G. (avec la collaboration de G. Dionne)  (2009). Et si la technologie pouvait nous aider à comprendre notre environnement. Recueil d’activité présenté dans le cadre du Colloque des techniciens de laboratoire 19 juin 2009, École secondaire La Frontalière, Coaticook.

2008

Samson, G. Boutet, M. et Guijarro, G. (2008-2009). Quelle place est réservée à la biologie et à l’environnement dans le nouveau curriculum québécois? Actes sur cédérom du colloque BIOED. Développement durable, éthique et éducation pour les années 2020. Quels défis pour la Biologie? Dijon, France.

Agundez-Rodriguez, A., Samson, G. et Jutras, F. (2008). Proposition d’un modèle d’éducation la consommation au secondaire. VertigO-La revue en sciences de l’environnement, 8(3), 1-10.

Guijarro, G., Samson, G. et Boutet, M. (2008). L’environnement, bien plus qu’une simple thématique pour la démarche de construction d’opinion en science et technologie ? Spectre. 37 (3), 30-33.

Guijarro, G., Boutet, M. et Samson, G. (2008, Mai) L’éducation à l’environnement et au développement durable en formation initiale à l’enseignement : quels défis pour les enseignants? Congrès de l’ACFAS, INRS, Québec, 5-9 mai.

Samson, G., Boutet, M. et Guijarro, G. (2008, Juin) Quelle place est réservée à la biologie et à l’environnement dans le nouveau curriculum québécois ? présentée dans le cadre de BioEd Conference Autun/Auxerre/Dijon – Burgundy (France) sous le thème «   Développement durable, éthique et éducation pour les années 2020. Quels défis pour la Biologie »  24-28 June 2008.

Samson, G. et Hasni, A. (2008, Juin) Applying integration and interdisciplinarity : some protocols and challenges to overcome présentée dans le cadre de BioEd Conference Autun/Auxerre/Dijon – Burgundy (France) sous le thème «Développement durable, éthique et éducation pour les années 2020. Quels défis pour la Biologie ?»  24-28 June 2008.

Samson, G., Boutet, M., et Guijarro, G. (2008). Enseigner la science et la technologie pour éduquer à l’environnement : une question d’interdisciplinarité pour favoriser le transfert des apprentissages. Spectre, 38 (1), 19-22.

2007

Agundez-Rodriguez, A., Samson, G. et Jutras, F. (2007, Mai). L´éducation à la consommation au secondaire : un nécessaire questionnement sur les enjeux de la consommation. Colloque 616 « Environnement et engagement citoyen ». Congrès de l’ACFAS 2007 UQTR-Troisième colloque régional de l’AQPERE Environnement et engagement citoyen, UQTR, mai.

Boutet, M et Samson, G. (2007, Mai). « L’engagement envers l’environnement: un facteur d’insertion sociale ». Colloque 616 « Environnement et engagement citoyen ». Congrès de l’ACFAS 2007 UQTR-Troisième colloque régional de l’AQPERE Environnement et engagement citoyen, UQTR, mai.

Guijarro, G. Samson, G. et Boutet, M. (2007, Octobre). L’environnement : bien plus qu’une thématique pour la démarche de construction d’opinion en science et technologie. Communication présentée dans le cadre du 42e congrès de l’APSQ sous le thème « Destination changement: explorer, s’investir, agir », Université du Québec en Outaouais, Hull, 11-13 octobre.

2006

Mercier, C., Tessier, B. et Samson, G. (avec la collaboration de) (2006) Ambassadeurs de l’énergie: un exemple d’application du DGF Environnement et consommation. Spectre, 36 (1), 36-40.

2005

Boutet, M. et  Samson G. (2005). La Caravane CFER : une porte d’entrée au DGF Environnement et consommation. Spectre, 34 (4), 31-34.

Stéphane Villeneuve

stephanevilleneuve

Professeur Département de didactique Université du Québec à Montréal
Chercheur associé au CRIFPE
Chercheur associé au Centr’ERE

Professeur au département de didactique à l’Université du Québec à Montréal, Stéphane Villeneuve est spécialisé en intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) par les enseignants et les futurs enseignants. Ses intérêts de recherche portent également sur la formation à distance (FAD) dont les environnements émergents. Biologiste de formation et détenteur d’une maitrise en sciences de l’environnement, M. Villeneuve s’est spécialisé en entomologie et dans le contrôle biologique en agriculture. Intéressé par l’enseignement des disciplines scientifiques, l’éducation relative à l’environnement est donc un champ d’intérêt naturel de par sa formation. Professeur à l’UQAM depuis 2012, il en profitera pour développer, entre autres, des projets de recherche s’intéressant spécifiquement à l’impact des technologies émergentes sur l’apprentissage en sciences (biologie). Également intéressé par la pédagogie universitaire, il intervient depuis plusieurs années dans les programmes de formation en enseignement supérieur où il forme les futurs professeurs du collégial et de l’universitaire aux technologies de l’information et de la communication en éducation et ce, à l’intérieur du Programme court en pédagogie de l’enseignement supérieur (PCPES) à l’UQAM.

Coordonnées
Stéphane Villeneuve, Ph.D., Professeur
Université du Québec à Montréal
Département de didactique, Bureau N-3930
C.P. 8888, succ. Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3P8, Canada
Téléphone : 514-987-3000 #5503
Courriel : villeneuve.stephane.2@uqam.ca
Page web personnelle

 

Nayla Naoufal

Professeure associée au Centr’ERE Université du Québec à Montréal

 

 

 

Depuis avril 2017, Nayla Naoufal est chercheuse postdoctorale à l’Institutt for lærerutdanning og skoleforskning à l’Université d’Oslo. Sa recherche y porte sur l’intégration de l’éducation relative à l’environnement et à l’écocitoyenneté, des questions de justice environnementale et des approches pédagogiques artistiques au programme norvégien LOCUMS (Cultures locales pour la compréhension des mathématiques et des sciences). Titulaire d’un doctorat en sciences de l’environnement de l’UQAM, Nayla a réalisé sa recherche doctorale sur la contribution de l’éducation relative à l’environnement (ERE) à la construction d’une dynamique de paix. Elle a également finalisé un stage postdoctoral sur les questions d’écocitoyenneté et de justice environnementale à la Chaire de leardership en enseignement des sciences et développement durable et à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval. Au sein de l’ancienne Chaire de recherche en éducation relative à l’environnement, elle a co-coordonné pendant cinq ans les travaux du programme de recherches sur l’éducation relative à l’éco-alimentation qui ont mené à la publication d’un ouvrage collectif, codirigé par Lucie Sauvé, Nayla Naoufal et Eva Auzou. Nayla a également été chargée de cours dans le cadre du programme court en ERE à distance à l’UQAM.

Curriculum vitae | Curriculum vitae académique