Femmes, corps, territoires et extractivisme | Séminaire | REPORTÉ

En raison de circonstances indépendantes de notre volonté, nous reportons cet événement à l’automne. Nous vous communiquerons les nouveaux détails aussitôt que possible. 

À travers les Amériques, les femmes s’engagent dans les luttes pour la défense du territoire et de l’environnement, face à l’expansion extractive et aux oppressions multiples. Elles se mobilisent et résistent contre les multiples violences issues du modèle d’exploitation illimitée des biens communs et de la marchandisation de la nature, ainsi que contre les tentatives de contrôle et d’appropriation de leurs territoires et de leurs corps. À partir d’un vécu ancré dans ces luttes, elles développent une approche intégrale du soin qui tient autant compte de la protection de la nature, et de la terre que de leur corps, de leurs collectifs et des droits humains. Il s’agit d’une vision intégrée de l’éthique de la sollicitude (éthique du care), basée sur le dialogue des savoirs. S’y entrelacent la mémoire, l’histoire et les cultures dans une perspective de renforcement, de résistance et de transformation. La mobilisation des femmes donne lieu à une critique de fond du modèle sociopolitique hégémonique et à l’émergence de processus de construction d’alternatives qui intègrent le respect de la vie, la justice sociale et la justice environnementale. 

Avec la participation de Sandra del Pilar López Dietz Codirectrice, Observatoire des médias et des mouvements sociaux de l’Universidad de la Frontera du Chili et Ximena Mercado-Catriñir, Doctorante en sciences sociales de cette même institution, ce séminaire sera un espace d’analyse et de réflexion sur ces processus, qui seront illustrés par le cas des femmes du Wallmapu, territoire de la communauté autochtone Mapuche, au sud du Chili. 

Cet événement est organisé au sein du Centr’ERE dans le cadre des activités du projet de recherche collaborative Resistaction-Dimensions critiques et politiques de l’éducation relative à l’environnement en contexte de conflit associé à l’expansion de l’extractivisme et leur apport à l’émergence d’alternatives, en collaboration avec le Comité pour les droits humains en Amérique latine – CDHAL

Traduction simultanée français – espagnol 
Apportez vos écouteurs et un support portatif (téléphone cellulaire, tablette, ordinateur, etc.) pour accéder à la traduction en ligne via Zoom. 

INSCRIPTIONS

Description en format PDF

Détails de l’événement