S’initier aux eaux écoformatrices : nouvelle publication par Gaston Pineau

 

Publication d’un chapitre de livre par Gaston Pineau, chercheur émérite au Centr’ERE : S’initier aux eaux écoformatrices, dans le livre Écologie politique de l’eau. Nationalités, usages et imaginaires.


Comprise par la science, maîtrisée par la technique, l’eau serait « conquise ». Cette conquête questionne, à l’heure de la transition écologique, le dialogue des rationalités et des représentations de l’eau entre sciences des ingénieurs hydrauliciens et sciences humaines. Elle interroge les usages qui, de la rareté dans le stress hydrique jusqu’à la profusion, retrouvent l’eau comme milieu exigeant responsabilité et soin. Elle mobilise les imaginaires des cultures de l’eau qui, singulièrement, déploient le cadre herméneutique sur le fond duquel les hommes nouent une entente avec la Terre, planète bleue. Plutôt qu’un dilemme, comment penser alors la tension entre l’explication objective de l’eau H2O et sa compréhension poétique, entre justice sociale et justice environnementale, entre l’eau maîtrisée et l’eau rêvée, entre intérêts économiques et attente de justice écologique et sociale ?

Pineau, Gaston (2017). S’initier aux eaux écoformatrices, In Pierron, Jean-Philippe (Dir.) Écologie politique de l’eau. Nationalités, usages et imaginaires. (p. 513-537). Paris : Hermann.