La gouvernance environnementale a besoin d’une commission Parent | Lucie Sauvé contribue à une lettre ouverte dans Le Devoir

 

André Beauchamp, ancien président du BAPE, Louis-Gilles Francoeur, ancien vice-président du BAPE, Lucie Sauvé, professeure titulaire au Centr’ERE et Louise Vandelac, professeure titulaire à l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM, ont rédigé une lettre ouverte destinée à MarieChantal Chassé, nouvellement nommée ministre de l’environnement au sein du gouvernement caquiste. La lettre a été publiée dans la section Idées du quotidien Le Devoir du 25 octobre 2018.

Votre engagement sous serment de faire appliquer la Loi sur la qualité de l’environnement, qui assure à toute personne un droit à la « qualité de l’environnement, à sa protection et à la sauvegarde des espèces vivantes qui y habitent » vous offre un défi d’autant plus stimulant et important que vous êtes issue des milieux d’affaires, où certains sont de plus en plus conscients qu’une croissance sans limites est impossible sur une planète déjà surexploitée.

Lire la lettre ici