Quatre chercheures du Centr’ERE publient dans le Vol 23, No 3 (2020) du Canadian Journal of Environmental Education

Carine Villemagne, Justine Daniel, Lucie Sauvé et Laurence Brière, quatre chercheures du Centr’ERE, publient dans la plus récente édition du Canadian Journal of Environmental Education.

Vol 23, No 3 (2020) The Canadian Journal of Environmental Education (CJEE) is a refereed journal published once a year.cjee.lakeheadu.ca

L’intégration de l’éducation à l’environnement en alphabétisation des adultes : Points de vue de groupes d’éducation populaire au Québec
Par Carine Villemagne, Justine Daniel, Lucie Sauvé

Résumé
L’éducation relative à l’environnement (ERE) est une dimension essentielle de l’éducation. Assez bien développée pour les jeunes, elle l’est beaucoup moins chez les adultes, en particulier dans un contexte d’éducation non formelle. Dans le cadre de projets en développement avec des groupes d’éducation populaire au Québec, nous avons mené une étude visant à relever les possibilités d’intégration de l’ERE aux pratiques d’alphabétisation des adultes. Ainsi, au moyen d’une enquête, nous avons mis en évidence les conceptions et les préoccupations relatives à l’environnement des répondants mandatés par les groupes d’éducation populaire, ainsi que certaines dimensions de leurs pratiques éducatives et environnementales. Les conditions d’intégration de l’ERE à l’alphabétisation des adultes ont également été mises en évidence. 

Pour lire l’article

Eco-activism Contributions to Social Learning: Drawing from the Turcot Public Debate
Par Laurence Brière

Résumé 
Cet article met en exergue les dynamiques d’apprentissage et les enjeux (éthiques, épistémologiques) qui ont caractérisé une controverse à propos d’un méga-projet de transport routier en milieu urbain. Dans le cadre de ce long débat, des militants et militantes ont joué un rôle innovant en dépassant la critique du projet initial pour y proposer une alternative techniquement détaillée, fondée sur des principes de justice sociale et de responsabilité environnementale convenus collectivement. À l’appui des résultats de cette étude de cas, l’auteure discute d’avenues de recherche dans le champ de la formation relative à l’écocitoyenneté, qui puissent contribuer au renforcement de mouvements sociaux comme à la transformation d’institutions démocratiques.

Pour lire l’article