Les défis de la certification éthique et de la préparation du terrain de recherche

Flash Méthéo


Les défis de la certification éthique et de la préparation du terrain de recherche

7 février 2013
Présentatrice : Anne-Isabelle Cuvillier

Résumé de la présentation : La préparation d’une étude de cas se menant sur un terrain et nous amenant à faire de la recherche avec des humains, implique une rigueur déontologique justifiée. De ce processus académique émerge un questionnement du chercheur face à son sujet, à l’éthique et au partenariat avec les participants, au-delà des paramètres anticipés. La présentation et les échanges invitent à porter un regard neuf sur les défis et les étapes de la certification éthique et en quoi ce processus force le chercheur à fort bien se préparer pour son terrain. Dans le contexte du cas choisi pour illustrer ces importantes considérations, la particularité d’une recherche menée sur un terrain où tout le monde se connaît et où l’enjeu divise une population, ajoute un défi additionnel non négligeable. Comment alors harmoniser le tout ?

 

Impressions des participants au moment de conclure la séance (mots-clés) :

Importance de la certification éthique ; liens entre l’information, les savoirs, les connaissances et l’implication et qui porte cette information (quelles instances ?) ; validité ; rigueur ; théorie de la critique sociale ; nuances ; implication ; conséquences ; recherche post-moderne ; restituer la parole aux acteurs ; authenticité ; passion ; sensibilité théorique du chercheur.

 

Principaux apprentissages réalisés et constats partagés en lien avec cette séance:

La préparation de la présentation a permis à Anne-Isabelle de clarifier plusieurs éléments de son projet de recherche. L’échange avec les collègues a aussi contribué à en spécifier certaines dimensions, notamment en ce qui concerne le protocole de déontologie. En somme, ce « flash-méthéo » a beaucoup contribué à une préparation approfondie et une appropriation plus adéquate des enjeux en vue de la visite planifiée sur le terrain le mois suivant ;

La sensibilité avec laquelle Anne-Isabelle a parlé de son projet de recherche et des gens qu’elle s’apprêtait à interviewer a beaucoup touché les collègues. Une discussion a ainsi émergé autour des critères méthodologiques relationnels, souvent évoqués en recherche qualitative. Les participants ont réalisé qu’un point commun de leur démarche de recherche respective était ce souci de l’autre, cette posture d’humilité à l’égard des personnes contribuant à la recherche ;

On a souligné que plusieurs éléments théoriques vus dans un cours de méthodologie (notamment en ce qui concerne les critères de rigueur méthodologiques en recherche qualitative) ont pris sens avec la présentation d’Anne-Isabelle ;

Les questionnements d’Anne-Isabelle relatifs à l’éthique de la recherche rejoignaient en plusieurs aspects ceux des collègues. La discussion a permis de mieux cerner les enjeux soulevés par la certification éthique tout en y apportant certaines pistes de solutions… et d’autres interrogations ;

Plusieurs personnes ont souligné que les travaux de préparation à la certification éthique aident beaucoup à préciser et à raffiner la méthodologie de recherche. Elles ont aussi indiqué que cette démarche déontologique nourrit et oriente une réflexion au sujet de la position du chercheur face aux personnes qu’elles rencontreront et/ou observeront dans le cadre de leur recherche.