Des membres du Centr’ERE au Congrès mondial d’éducation relative à l’environnement (WEEC) 2017

Des membres du Centr’ERE, dont Lucie Sauvé, Carine Villemagne, Adolfo Agundez Rodriguez, Nayla Naoufal, Barbara Bader, Geneviève Morin et Émilie Morin de même que différent.e.s auteur.e.s de l’ouvrage collectif Éducation, Environnement, Écocitoyenneté : Repères contemporains (2017), participeront au prochain Congrès mondial d’éducation relative à l’environnement (WEEC).

Le Symposium du Centr’ERE aura lieu :

  • Le mercredi 13 septembre 2017 de 13h à 14h30
  • West meeting room 116
  • 1055 Canada Place, Vancouver, Canada

Repères contemporains
pour une éducation relative à l’écocitoyenneté

Au cours des 40 dernières années, le champ de l’éducation relative à l’environnement s’est largement déployé, s’intéressant aux différents angles du rapport à l’environnement. Ces initiatives multiformes ont contribué entre autres à atténuer les effets de la culture dominante en travaillant à la résolution de problèmes environnementaux, à la gestion des ressources ou plus récemment, à la transition écologique. Mais aussi, au-delà des approches de prévention et de résilience, l’éducation relative à l’environnement a participé à la montée d’une vague de fond, à l’émergence d’une culture sociétale alternative.  Dans le but de saisir différents aspects de cette culture écocitoyenne,  ce symposium présente les résultats d’un processus de recherche collaborative menée par plusieurs membres du Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté de l’UQAM, et visant à mettre au jour des repères contemporains pour l’action éducative.  Nous explorerons différentes dimensions du rapport à l’environnement, en particulier les dimensions ontogénique, critique et politique. Transversalement, nous nous intéresserons aux rapports entre identités et engagements, car ceux-ci contribuent à forger l’écocitoyenneté.

Avec ce fil conducteur de l’écocitoyenneté, nous aborderons les questions suivantes : Comment écologiser les rapports entre identité et engagement? Quels défis pose à cet effet  le contexte de diversité et de pluralité au sein de nos sociétés? Comment aborder les questions relatives à la justice environnementale? Quel rôle peut jouer l’expérience de la controverse et du débat dans l’émergence d’une écocitoyenneté? Comment l’ancrage territorial et communautaire peut-il y contribuer également? Quel lien établir entre l’éducation à la consommation et l’écocitoyenneté? Quel rapport aux savoirs est de nature à stimuler l’engagement auprès des jeunes?  Qu’en est-il de l’éducation relative à l’environnement auprès des adultes aujourd’hui? Comment favoriser l’arrimage entre les milieux d’éducation formels et non formels au sein d’une société éducative préoccupée d’écocitoyenneté?