Journées de l’éducation relative à l’environnement | 5 au 14 octobre 2021

journees-ere-2021

Du 5 au 14 octobre, le Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté  (Centr’ERE) de l’Université du Québec à Montréal, a organisé les Journées de l’éducation relative à l’environnement 2021

Cet événement a eu lieu à l’Université du Québec à Montréal qui est située en territoire traditionnel de la nation Kanien’kehá:ka, sur l’île de Montréal (Tiohtiá:ke). Il est organisé dans le respect des liens avec le passé, le présent et l’avenir et les droits territoriaux ancestraux.  

Ces journées entamaient la saison automnale du Centr’ERE en soulignant trois dates symboliques dont les significations marquent considérablement notre rapport à l’éducation, aux peuples autochtones et à l’environnement. Le 5 octobre est en effet, la journée internationale des enseignante.s; le 12 octobre, la journée intitulée de manière controversée de « découverte » des Amériques, qui marque de très douloureux moments d’histoire et qui incite à reconstruire les liens avec les Premiers peuples des Amériques; et le 14 octobre, journée internationale de l’éducation relative à l’environnement (ERE). Ces trois dates balisaient le parcours d’un ensemble d’activités (séminaires, tables rondes, conférences, rencontres) offrant des regards complémentaires sur le passé, le présent et l’avenir du champ de l’éducation relative à l’environnement à l’Université du Québec à Montréal, au Québec et au-delà. Tout au long de ces journées, de multiples fenêtres ont été ouvertes sur les maillages interdisciplinaires foisonnants entre l’ERE et les champs de la philosophie, de l’anthropologie, des arts et de la littérature, entre autres. 

Visionnez les Journées de l’éducation relative à l’environnement sur notre chaîne YouTube

Programme

5 octobre, 14h à 16h30 : Table ronde Trajectoire de l’éducation relative à l’environnement au Québec : perspectives historiques Voir l’événement
6 octobre, 9h à 12h : Table ronde Philosophie pour enfant et éducation relative à l’environnement Voir l’événement
7 octobre, 13h30 à 16h30 : Conférences et table ronde Arts & ERE: perspectives littéraires Voir l’événement
12 octobre, 14h à 17h : Table ronde Ontologies autochtones et éducation relative à l’environnement : identités, territoires et conflits. Voir l’événement
13 octobre, 9h30 à 12h : Conférences publiques Défis de l’éducation relative à l’environnement dans un temps de bouleversements Voir l’événement
14 octobre, 9h à 12h : Assemblée générale du Centr’ERE, réservée aux membres
13h à 15h : Événement de célébration L’éducation relative à l’environnement à l’UQAM : un parcours fécond d’apprentissage collectif Voir l’événement

Programme détaillé

Télécharger l’affiche [PDF]
Télécharger l’affiche [JPG]

L’événement a eu lieu en présentiel (places limitées) et sur Zoom.


Table ronde Trajectoire de l’éducation relative à l’environnement au Québec : perspectives historiques


journees-ere-5-octobre

Mardi 5 octobre 2021 de 14h à 16h30
Salle D-R200, Pavillon Athanase-David, Université du Québec à Montréal, 1430 rue Saint-Denis
Aussi en ligne, sur Zoom

Cette table ronde s’est tenue à l’occasion de la Journée internationale des enseignants. Les échanges ont porté sur la trajectoire historique de l’éducation relative à l’environnement au Québec au fil des dernières décennies.  Des acteurs-clés qui ont œuvré au sein d’organisations pionnières afin que cette dimension essentielle de l’éducation puisse aujourd’hui jouir d’une maturité légitimant plus que jamais sa pleine prise en compte au sein de la société éducative contemporaine, ont partagé leur mémoire, leurs constats et leurs visions d’avenir.

Avec la participation de :

Carole Marcoux, ancienne conseillère pédagogique en éducation relative à l’environnement du Centre de services scolaire de Montréal (CSSDM) et membre émérite au Centr’ERE
Jean Robitaille, co-fondateur de ERE-Éducation, co-fondateur de l’Alliance pour l’engagement jeunesse et membre émérite au Centr’ERE
André Beauchamp, théologien, environnementaliste et spécialisé dans l’éducation des adultes
Bertille Marton, conseillère pédagogique en environnement du CSSDM

Animation : Lucie Sauvé, professeure émérite au Département de didactique de l’UQAM, et membre fondatrice du Centr’ERE 

Visionnez la table ronde

Retour au sommaire


Table ronde Philosophie pour enfant et éducation relative à l’environnement


journees-ere-6-octobre

Mercredi 6 octobre 2021, de 9h à 12h
Salle D-R200, Pavillon Athanase-David, Université du Québec à Montréal, 1430 rue Saint-Denis
Aussi en ligne, sur Zoom

Cette table ronde se penchait sur les contributions réciproques potentielles entre le champ de la philosophie pour enfant et l’éducation relative à l’environnement (ERE). En effet, au-delà de l’objectif de changement de comportement souvent mis de l’avant, l’ERE vise davantage le développement de compétences intégrales (ou savoir-agir) qui implique notamment d’apprendre à penser par soi-même, mais aussi avec les autres comme c’est le cas dans plusieurs approches philosophiques. Cette table ronde fut également l’occasion de présenter une toute nouvelle équipe de professeur·e·s en philosophie pour enfants.

Avec la participation de :

Patricia-Anne Blanchet, chargée de cours et candidate au doctorat à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Sherbrooke
Virginie Boelen, chargée de cours et candidate au doctorat à la Faculté des sciences de l’éducation de l’UQAM. Fondatrice des ateliers multidisciplinaires l’Arbre de Vie  
Mathieu Gagnon, professeur à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Sherbrooke
Félix Morissette, étudiant du Programme court de deuxième cycle en éducation relative à l’environnement
Isabel Orellana, professeure au Département de didactique de l’UQAM et directrice du Centr’ERE

Animation : Adolfo Agundez-Rodriguez, professeur à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke et chercheur régulier au Centr’ERE

Visionnez la table ronde

Philosophie pour enfant et ERE

Retour au sommaire


Conférences et table ronde Arts et éducation relative à l’environnement : perspectives littéraires


journees-ere-7-octobre

Jeudi 7 octobre 2021, de 13h30 à 16h30
Salle D-R200, Pavillon Athanase-David, Université du Québec à Montréal, 1430 rue Saint-Denis
Aussi en ligne, sur Zoom

Face aux questions socialement vives, la diversité des pratiques artistiques contemporaines contribue à une redéfinition de nos rapports à soi, aux autres et au monde. Ainsi comment les formes et pratiques littéraires qui explorent différents rapports à l’environnement de même que les approches théoriques qui en proposent la saisie (par exemple l’écocritique, l’écopoétique, la géopoétique, le nature writing, les humanités environnementales, les écoféminismes, la Queer ecology, etc.) peuvent-elles s’inscrire dans ou enrichir une démarche d’éducation relative à l’environnement ? La demi-journée Art & ERE a proposé trois courtes conférences suivies d’une table ronde offrant différentes perspectives littéraires qui explorent une diversité de rapports à l’environnement. 

Avec la participation de :

Rachel Bouvet, professeure titulaire au Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal
Catherine Cyr, professeure au Département d’études littéraires de l’UQAM
Jeanne Murray-Tanguay, candidate à la maîtrise en études littéraires à l’UQAM
Jonathan Hope, professeur au Département d’études littéraires de l’UQAM
Tom Berryman, professeur au Département de didactique de l’UQAM et chercheur régulier du Centr’ERE
Kateri Lemmens, Écrivaine et professeure de lettres à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR)
Marie-Hélène Massie, chargée de cours et conseillère pédagogique à l’Université de Sherbrooke

Animation : Vincent Bouchard-Valentine, professeur de pédagogie musicale au Département de musique de l’UQAM et chercheur régulier du Centr’ERE

Visionnez les conférences et la table ronde

Arts et ERE : perspectives littéraires

Retour au sommaire


Table ronde Ontologies autochtones et éducation relative à l’environnement : identités, territoires et conflits


journees-ere-2021-12-octobre

Mardi 12 octobre 2021, de 14h00 à 17h00 
Salle des Boiseries – J-2805, Pavillon Judith-Jasmin, Université du Québec à Montréal
405, rue Sainte-Catherine Est, Montréal
Aussi en ligne, sur Zoom
En français et en espagnol avec service d’interprétation simultanée

Cette table ronde se tient à l’occasion de la journée intitulée de manière controversée de «découverte» des Amériques, remémorée aussi comme Journée de la résistance autochtone. Elle est organisée également, dans le cadre des activités du projet Resistaction Les dimensions critique et politique de l’éducation relative à l’environnement en contexte de conflit socio-écologique et leur apport à l’émergence d’alternatives. Lors de cet événement, quatrième moment des Journées de l’éducation relative à l’environnement 2021 à l’Université du Québec à Montréal, nous accueillons des invités.es du monde autochtone et de la recherche, du Québec et d’Amérique latine. Nous nous proposons d’explorer les enjeux éducatifs actuels relatifs aux processus identitaires et de territorialité autochtones ainsi que de construction-reconstruction de la relation société-nature, dans le contexte contemporain de crise civilisatoire et d’ontologies en dispute. Il s’agira de porter un regard sur les défis éducatifs associés à la revitalisation de la mémoire collective  et les ancrages historiques afin de revaloriser et d’actualiser les fondements de la cosmologie autochtone. Cet évènement vise ainsi à  contribuer à une perspective décolonisatrice, de résistance et émancipatoire, vers la construction de nouveaux récits socio-écologiques dans l’espace politique. 

Avec la participation de :

Onésima Lienqueo, éducatrice traditionnelle et psychopédagogue, défenseure de droits des enfants et de la terre, porte-parole du Réseau pour la défense de l’enfance Mapuche, Chili
Construction et renforcement de l’identité ancestrale dans l’enfance et l’adolescence en contexte de militarisation et d’expansion de projets extractifs : le cas de la Nation Mapuche au Chili.

Sylvie Poirier, professeure titulaire au Département d’anthropologie de l’Université Laval, chercheure au Centre interuniversitaire d’études et de recherches autochtones, Québec
Réflexions sur les territorialités enchevêtrées et les défis de la transmission en milieu autochtone contemporain. L’exemple de la Nation Atikamekw Nehirowisiw.

Sergio Campusano, président de la Communauté autochtone Diaguita Huascoaltina du Chili
Les Huasco Altinos, de Communauté agricole à Communauté autochtone : défis des 17 années de trajectoire de reconnaissance identitaire et de défense territoriale.

Gilbert Niquay, membre de la nation Atikamekw-Nehirowisiw, facilitateur à la vie étudiant.e.s autochtones du Collège Ahuntsic
Nitcimik nipe otcin : Je viens du bois
La relation au territoire des jeunes Atikamekw-Nehirowisiw

Joséphine Bacon, poétesse, réalisatrice, traductrice, parolière et enseignante Innue, originaire de la communauté de Pessamit et Laurent Jérôme, anthropologue, professeur du département des sciences des religions, directeur de l’Équipe de recherche sur les cosmopolitiques autochtones (ERCA), Université du Québec à Montréal
La déportation des Innus de Pakua-Shipi (1961-1963) :  transmission de la mémoire et récits du territoire.

Animation: Emanuelle Dufour, anthropologue et bédéiste, conseillère pédagogique en équité, diversité et inclusion au Collège Ahuntsic et Isabel Orellana, professeure au Département de didactique de l’UQAM et directrice du Centr’ERE

Apportez vos écouteurs et un support portatif (téléphone cellulaire, tablette, ordinateur, etc.) pour accéder à la traduction en ligne via Zoom. 

Visionnez la table ronde

Ontologies autochtone et éducation relative à l’environnement

Retour au sommaire


Conférences publiques Défis de l’éducation relative à l’environnement dans un temps de bouleversements


journees-ere-2021-13-octobre

Mercredi 13 octobre 2021, de 9h30 à 12h
Salle des Boiseries – J-2805, Pavillon Judith-Jasmin, Université du Québec à Montréal
405, rue Sainte-Catherine Est, Montréal
Aussi en ligne, sur Zoom
En français et en espagnol avec service d’interprétation simultanée

En cette séance de conférences publiques, nous aurons l’honneur d’accueillir deux invités illustres: Catherine Larrère et Edgar Gonzalez-Gaudiano, reconnus respectivement pour leurs travaux en éthique de l’environnement et en éducation relative à l’environnement, nous présenteront deux conférences complémentaires sur les défis contemporains de l’éducation relative à l’environnement et de l’éducation plus largement, en ces temps de grands bouleversements.

Avec la participation de :

Édgar J. González Gaudiano, Chercheur à l’Institut de recherches en éducation et directeur général de l’Unité d’études post-graduées de l’Universidad Veracruzana, Mexique
L’éducation relative à l’environnement dans le contexte de collapse climatique

Catherine Larrère, Philosophe, et professeure émérite à l’Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne
Les paradoxes d’une éducation à l’environnement

Animation : Lucie Sauvé, professeure émérite au Département de didactique de l’UQAM et membre fondatrice du Centr’ERE, et Hugue Asselin, agent de recherche et coordonnateur du Centr’ERE

Apportez vos écouteurs et un support portatif (téléphone cellulaire, tablette, ordinateur, etc.) pour accéder à la traduction en ligne via Zoom. 

Visionnez les conférences publiques

Conférences publiques : Édgar J. Gonzalez Gaudiano et Catherine Larrère

Retour au sommaire


L’éducation relative à l’environnement à l’UQAM : un parcours fécond d’apprentissage collectif


journees-ere-2021-14-octobre

Jeudi 14 octobre 2021, de 13h00 à 15h00
En ligne, sur Zoom

En clôture des Journées de l’éducation relative à l’environnement 2021, nous célébrons le déploiement de ce domaine à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Ce sera également l’occasion de souligner l’apport exceptionnel de Lucie Sauvé, professeure et chercheure émérite, au développement de ce champ de recherche et de formation.

Avec la participation de :

Isabel Orellana, professeure au Département de didactique de l’UQAM et directrice du Centr’ERE
Laurence Brière, professeure au Département de didactique de l’UQAM et chercheuse régulière du Centr’ERE
Hugue Asselin, agent de recherche et coordonnateur du Centr’ERE

Animation : Patrick Charland, professeur au Département de didactique de l’UQAM et chercheur associé du Centr’ERE, et Gina Thésée, professeure titulaire au Département de didactique de l’UQAM et chercheuse régulière du Centr’ERE

Visionnez l’événement de clôture

L’ERE à l’UQAM un parcours fécond d’apprentissage collectif

Retour au sommaire